Projet pilote fédéré de DRC pour le regroupement et la préservation des données

blog arrowPosté le: Jan 19, 2015

DRC orchestre un effort majeur parmi les organisations qui en sont des membres en vue de lancer un projet pilote au moyen duquel les chercheurs pourront ajouter leurs données de recherche aux dépôts qu’abritent les installations de stockage de Calcul Canada. Avec ce projet, on espère établir de manière précise ce qu’il faut pour satisfaire les besoins des chercheurs dans les domaines qui ne possèdent pas d’infrastructure digne de ce nom au niveau des données. Au nombre des organisations qui participent au projet figurent Calcul Canada, CANARIE, l’Association des bibliothèques de recherche du Canada (ABRC), CANFAR, C-Brain, Scholar’s Portal, les bibliothèques de l’Université Simon Fraser (USF) et l’Université de l’Î.-P.-É.

Les efforts déployés dans le cadre de l’exercice ont essentiellement porté sur le raccordement des infrastructures et des services existants par le truchement de Calcul Canada et du réseau de bibliothèques Portage de l’ABRC, ainsi que sur l’enrichissement de ces ressources avec les connaissances et les expériences rassemblées dans les dépôts de données des disciplines concernées. L’USF a commencé par regrouper les données qui seront stockées sur les ressources de Calcul Canada. Cette approche nécessite l’intégration de la plateforme de dépôt de données Islandora et le logiciel de préservation Archivematica pour couvrir à la fois la saisie des données et leur archivage en vue de leur préservation. Le personnel de Scholar’s Portal travaille sur une solution complémentaire qui verra l’intégration de Dataverse et d’Archivematica. Ces activités prendront sensiblement plus d’ampleur au cours des mois qui viennent. Parallèlement, Calcul Canada entreprendra la réplication des données à de nombreux sites de l’organisme, un peu partout au pays, en recourant à Globus. Le groupe amorcera aussi la discussion sur le rôle des dépôts de données des disciplines scientifiques au sein du réseau.

Les participants du projet se rencontreront les 11 et 12 février pour faire le point, étayer les enseignements glanés jusqu’à présent et déterminer les étapes ultérieures. Lors de cette réunion, on insistera particulièrement sur le mécanisme de modélisation qui permettra aux solutions du projet pilote d’être élargies aux besoins de la plus grande masse ainsi que sur la définition des services et de l’infrastructure qu’il faut mettre en place.

Pour en savoir plus, communiquer avec Walter Stewart à wstewart@rdc-drc.ca


abc